Villa des Anges blanc 2010

Le nouveau bébé de Jeff Carrel…

Villa des Anges pour la première fois en blanc.

Nous en avions longuement discuté Jeff Carrel et moi, de ce vin et de son habillage. Et j’avais vu les maquettes…que j’avais aimé.

Mais là, je suis franchement déçu par la couleur verte du verre de la bouteille et par la couleur de l’ange sur l’étiquette qui n’est plus bleu ciel mais gris foncé!

Heureusement le bouchage est toujours à vis…ouf!

Ca passe ou ça casse…

Clac! clac! clac!…je dévisse le bouchon….et je verse le vin dans le verre.

La robe est jaune clair aux reflets vert d’eau. Le disque est assez épais; Le vin semble assez dense. Un léger dégagement de gaz carbonique pointe dans mon verre.

Je vais humer ce vin pour la première fois. C’est du sauvignon!  Il n’y a pas le moindre doute. D’intenses arômes d’agrumes et des petites notes de fleurs blanches, puis ensuite de la menthe poivrée me mettent l’eau à la bouche.

A la première gorgée je me rend compte que ce très léger dégagement de gaz carbonique est là pour porter le vin. Sans lui, il serait un peu lourd, ce qui n’est pas le cas. On retrouve en bouche les notes d’agrumes. La bouche est d’une belle fraîcheur et la persistance aromatique est très bien pour un vin de cette quatégori.

La cerise sur le gâteau ?

Un léger marqueur aromatique en rétro sur des saveurs pâtissières.

Ca passe…encore une fois…je l’aurais ce Jeff Carrel






Partagez !
Ce contenu a été publié dans Mes dégustations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *