Quelle surprise…Véronique BOUDAU !

Vive le grenache noir

Félicitation Henry…

Et pourtant avant que de déguster les vins que Véronique Boudau m’a fait parvenir, j’ai le sentiment, pour ce qui est du domaine Boudau…de revenir 10 ans en arrière…

Henry Boudeau 2010henri boudau

la robe est rouge rubis profond.

Le nez évoque les fruits noirs, les épices et une certaines sucrosité.

la bouche est généreuse, les tanins fins, avec une grosse puissance tannique. Beaucoup trop marqué par l’élevage à ce jour. C’est presque toasté…je n’aime pas…ça masque le fruit et ça ne ressemble pas à un vin au goût du jour…

Ce sera bon, j’en suis certain, mais pas pour le moment. Mais, c’est un vin qui ressemble à deux gouttes d’eau à celui que j’achetais il y a dix ans. J’ai évolué en dix ans et surtout les attentes des amateurs de vin que je rencontre quotidiennement dans ma boutique, ont considérablement évolués.

C’est un bon vin, mais c’est un vin du passé…

 

Padri 2010boudau padri

Voilà un vin au goût du jour.

Les tanins sont soyeux et le fruit est présent.

De la fraicheur et de la gourmandise.  Des fruits noirs, des épices, une bonne acidité, et une bonne digestibilité.

Ca, c’est un vin de nos jour et j’aime.

Muscat de Rivesaltes

Belle robe jaune paille ensoleillée.muscat rivesalt boudau

Le nez évoque les agrumes et les notes pâtissières.

La bouche évoque les fruits jaunes, le melon, le bonbon anglais et la meringue.

A mon goût un peu trop rond en bouche jusqu’à la belle pointe d’amertume en finale.

C’est un bon muscat de rivesaltes, certainement pas le meilleur, mais un bon muscat.

 

Muscat sec 2011

La robe est jaune clair et d’une belle intensité.muscat sec boudau

Le nez sur les agrumes est très discret.

En bouche, l’attaque est un peu mole, et toujours des notes d’agrumes. Amertume désagréable en finale.

Pour moi, un muscat sec doit être attirant et ensoleillé…et ce n’est pas le cas de ce muscat.

 

Le Clos 2011

Il y a quinze ans, je considérais cette cuvée comme très représentative de ce qu’était les nouveaux et bon côtes du Roussillon. C’est pourquoi je suis curieux de découvrir comment Véronique Boudau a fait évoluer son vin.boudau le clos

La robe est rouge sombre et le nez évoque les fruits noirs, la mure et les épices.

La bouche est soyeuse et l’on retrouve les fruits noirs. C’est un vin assez concentré, voir trop.

Je suis surpris de constater que ce vin n’a pas beaucoup évolué avec le temps. Et je suis un peu déçu car j’aurais aimé qu’il fut plus frais et plus digeste.

Autant ce vin était représentatif de son temps...il y a dix ans…autant il ne l’est plus.

 

 

 

Partagez !
Ce contenu a été publié dans Mes dégustations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *