Bouchard Père & Fils

Encore des vins de restauration…..décidement
Je ne suis, à priori pas plus exité par les vins de BOUCHARD que par ceux de WILLIAM FEVRE.

Mais voilà, je viens de réviser mon jugement du tout au tout ( voir notre précédent billet) sur WILLIAM FEVRE, et comme les même hommes sont aux commandes !

Bouzeron Aligoté 2007

Robe jaune pâle étincellante
Nez vif d’agrumes
Bouche un peu sèche, belle acidité pas tout à fait intégrée.
Finale sur la minéralité. En rétro, le fruit réapparait mais aussi une petite sucrosité.

Beaune du Château 1er cru 2004

Robe limpide, jaune pâle.
Nez d’agrumes et d’amandes douces puis d’herbes jaunes.
Bouche ronde, fraîche, gourmande, de pêche blanche et de sucre candy. Un joli rebond en milieu de bouche sur la menthe verte.
Très belle fraîcheur en finale et parfait équilibre

C’est un premier cru très accessible, coquant et suiduisant, sans jamais tombé dans la facilité. On sent une rigeur de travail et une technique bien maitrisée.

Attention, ce vin est dangereux, on le bois très volontier….

Beaune teurons 1er cru 2001

Robe: rouge, légèrement rouille. Belle intensité.
Nez: fruits mûrs, épices. Une pointe fruits rouges revient.
Bouche: Fumé en première bouche. minéralité, équilibre.
                Puis fruits noirs compôtés. Les épices et le fumé dominent un peu le fruit.

Ce vin manque peut-être un peu de rondeur. La charpente est présente avec une belle acidité en finale.
Un vin pas évident comparé aux autres vins dégustés.

Partagez !
Ce contenu a été publié dans Mes dégustations, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *