Christophe Pichon

Condrieu 2008 et Côte-Rotie "Comtesse" 2007.
C’est la deuxième année que je déguste les vins de Christophe Pichon.

Condrieu 2008:

Robe: jaune, doré léger et reflets vert clair.

Nez: abricot frais, concentré.

Bouche: A l’identique des impressions olfactives. Abricot frais.
                Belle minéralité. Bonne fraîcheur. Vin équilibré. Très bonne persistance arômatique.

Un vin net, immédiat et parfaitement conforme aux attentes que l’on peut en avoir.

Côte-Rotie"Comtesse" 2007:

Robe: rouge rubis sombre. Bonne limpidité.

Nez: puissant de prunes quetsch, cerises, mûre sauvage. Légers épices.

Bouche: En première bouche l’attaque dévoile des saveurs cendrées. Beaucoup de minéralité et belle finesse des tanins. Ce vin dévoile des saveurs de prune rouge et de cerise burlat. La prune est persistante en fin de bouche.

J’ai redégusté ce vin après aération: Les saveurs cendrées ont disparues et les tanins, bien que fins, sont beaucoup plus présents.

Ce vin est moins rustique que le millésime 2006.

C’est certain, cette année encore, j’achèterais ces deux vins.

Partagez !
Ce contenu a été publié dans Mes dégustations, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.