UN DINER DE FOU

Attention, donner « carte blanche » à Geoffroy Maillard n’est pas une décision à prendre à la légère.

Mais c’est tellement bon à LA TABLE D’EUGENE que la gourmandise n’est plus un défaut.

Et ce soir, Geoffroy Maillard m’a fait un cadeau: Son premier menu « carte blanche » de…onze plats…et les…onze vins…qui les accompagnent.

L’accueil est très sympathique…comme toujours..de la part de Catherine et de Hugo.

Je me sent bien à LA TABLE D’EUGENE, et je sent qu’on est heureux de m’y accueillir.

Geoffroy , derrière le bar, nous prépare un Americano en apéritif. Il me connait: Gran Classico et Dolin. Cà, c’est bon ! Et puis c’est un clin d’oeil.

Le ton est donné. Que la fête commence !

Asperge verte de Sérignan, citron caviar, crème crue et jeunes pousses

Muscat Bergheim réserve 2010, Sylvie Spielmann

Daurade en tartare, mille-feuille de daikon, vinaigrette Ponzu, salade d’herbes et sésame wasabi

Jurançon sec 2009, Clos Uroulat, cuvée Marie

Saint-Jacques à la plancha, coques et asperges blanches à la crème de champagne

Champagne Bollinger Spéciale Cuvée

Chipiron à la plancha,jambon corse, fine mousseline d’aubergine, confit de piquillos et pain grillé

Côteaux d’aix en provence blanc 2009, Château Revelette

 

 

 

 

 

 

 

 

Saint pierre de ligne petit bateau, poêlé, olives kalamata, artichauts poivrades en barigoule, huile de basilic et tomates confites

Saint-joseph blanc 2009, Christophe Pichon

Volaille fermière de l’Ardèche en deux cuissons: Le suprême farci aux morilles et petits pois.

L’Etoile, chardonnay 2006 domaine de Montbourgeau

Les cuisses en raviole lié au foie gras et espuma au vin du jura

 

Canette rôtie, crumble de brioche agrumes/gingembre, concombre rafraîchi mangue orange coriandre.

Le Mas De L’écriture, Emotion 2007

Fromages affinés de saison

Trapet, Gevrey-Chambertin 1er cru, Clos prieur 1998

Fraise biscuit parfumé à la pistache, crème légère à la vanille et cannelloni croustillant à la citronnelle.

Stéphane Sérol, Le Turbulent rosé

Rhubarbe pochée à l’hibiscus, biscuit traou-mad et yaourt glacé.

Stéphane Sérol, Le Turbulent rosé

Noisette verrine crémeuse, fondant chocolat praliné, lait d’amande et Saint-Christin.

Madère Henriques Full Rich réserve

Voilà, c’est fait !

C’était le premier « 11 plats » de geoffroy Maillard.

Félicitation Geoffroy !

Partagez !
Ce contenu a été publié dans Vins et talents, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *